Übersetzungsbüro

Traduction assistée par ordinateur
Traduction assistée par ordinateur

Traduction assistée par ordinateur

En tant qu’agence de traduction certifiée ISO 17100, nous nous efforçons de répondre au mieux aux exigences de nos clients : utilisation irréprochable et cohérente de la terminologie spécifique au domaine, traitement rapide et conservation de la mise en page au prix le plus bas possible. Pour cela, la traduction assistée par ordinateur, c’est-à-dire l’utilisation de logiciels de traduction hautement spécialisés qui assistent le traducteur pendant son travail sans toutefois le priver de marge de manœuvre, est essentielle.

Traduction assistée par ordinateur (TAO) vs traduction automatique (TA)

La traduction assistée par ordinateur implique l’utilisation d’outils de TAO. L’acronyme « TAO » signifie « Traduction Assistée par Ordinateur ». Ces programmes logiciels, spécialement conçus pour les agences de traduction et les traducteurs, ne traduisent pas par eux-mêmes. Ils assistent les traducteurs, réviseurs et terminologues dans leur tâche, toujours exigeante, à l’aide de bases de données terminologiques et de mémoires de traduction. La traduction est toujours réalisée par des traducteurs formés et expérimentés.

La traduction assistée par ordinateur ne doit pas être confondue avec la traduction automatique où des programmes, tels que Google Traduction, traduisent des textes sur la base d’accumulations statistiques sans intervention humaine.

Traduction assistée par ordinateur (TAO) avec MemoQ

Outre MemoQ, on compte, parmi les outils de traduction assistée par ordinateur les plus courants, des logiciels tels que SDL Trados et Across. Les traducteurs de l’agence de traduction Lyon ǀ Connect Translations France s.a.r.l. travaillent essentiellement avec MemoQ. Mais, sur demande, ils travaillent volontiers avec d’autres outils de traduction assistée par ordinateur.

Le processus de travail est quasiment le même pour chaque outil de TAO :

  • Dans un premier temps, les textes à traduire sont enregistrés dans le logiciel. Pour que cela fonctionne, il est important que les textes soient fournis dans un format éditable (Word, PowerPoint, Excel, fichiers IDML pour InDesign, XML, etc.).
  • Le logiciel divise le texte à traduire en unités de sens structurées. Celles-ci s’affichent à gauche de l’écran du traducteur. À droite s’affichent des champs parallèles dans lesquels le traducteur saisit sa traduction. Si une base de données terminologique est rattachée au projet, les termes extraits de cette base s’affichent dans une fenêtre distincte.
  • Une fois la traduction terminée, elle est révisée par un réviseur. Le texte source ainsi que la traduction et l’éventuelle base de données terminologique s’affichent également à l’écran du réviseur. Une fonctionnalité Contrôle de qualité intégrée à l’outil de TAO assiste le réviseur en vérifiant notamment l’orthographe et les chiffres mentionnés dans le texte.
  • Lorsque la traduction est terminée, elle peut être exportée sans aucun problème dans le format d’origine.

Traduction assistée par ordinateur (TAO) – 4 grands avantages

Réutilisation des traductions existantes

Chaque traduction terminée est automatiquement enregistrée parmi le système. Si une partie similaire (ou, éventuellement, identique) apparaît de nouveau dans le texte à traduire (ou dans un texte différent), l’outil de TAO propose au traducteur la traduction déjà sauvegardée comme solution possible. Cependant, le logiciel indique aussi chaque divergence par rapport à la traduction sauvegardée, de sorte que le traducteur ne peut ignorer les éventuelles différences.

Terminologie uniforme

Ce concept ne s’applique pas seulement au texte, mais aussi à la terminologie. Si la terminologie se répète dans un texte (ou dans plusieurs textes sur le même sujet), le système l’enregistre. Le système propose ensuite les traductions déjà confirmées pour un terme en particulier et à partir de la mémoire de traduction. La particularité de la traduction assistée par ordinateur est la suivante : il incombe au traducteur d’accepter les termes proposés comme traductions correctes ou de les refuser, au motif que lesdits termes ne sont pas adaptés au contexte en question. À aucun moment la machine ne prend de décisions : le traducteur formé a toujours le pouvoir de décision, l’outil de TAO n’est qu’un aide-mémoire.

Conservation du format et de la mise en page

Les outils de TAO permettent d’importer plusieurs textes de tous les formats éditables. Ces outils reconnaissent le texte et le divisent de manière structurée en segments, de manière à ce que le traducteur puisse poursuivre au mieux son travail. Si la traduction est exportée, la mise en page du texte source est conservée. Cette procédure présente un avantage, en particulier pour les sites Internet, présentations ou documents publicitaires de conception très élaborés. Les formats pris en charge comprennent InDesign ou PowerPoint ainsi que les fichiers XML, PHP et HTML. Pour les plans de construction créés dans un logiciel de CAO, nous avons besoin, idéalement, des plans au format d’échange DFX.

Avantage de prix évident

L'utilisation des outils de TAO, tels que MemoQ, Across ou SDL Trados qui simplifient et accélèrent considérablement le travail de traduction, présente des avantages évidents. Les délais de traitement peuvent être réduits jusqu’à 50 %, et les coûts jusqu’à 70 %. Les outils de TAO se révèlent particulièrement intéressants pour les textes dont les parties se répètent, et pour lesquels une terminologie uniforme et la conservation du format ou de la mise en page sont extrêmement importants.